Pack Anti-Moustique ou mix

Points: 5

Dispositif placé à l'intérieur ou à l'extérieur de nos habitations pour réduire/réguler la population de moustique.

Le problème à résoudre: 

Réguler la population des moustiques à l'intérieur et aux alentours des habitations, des espaces urbains et ruraux. Ainsi les risques sanitaires, maladies (ZIKA, DENGUE, CHIKUNGUNYA, PALUDISME, ..., d'invasion de moustiques, l'utilisation de produits toxiques pour la nature et l'homme) seront réduits.

Solution Proposée: 

Deux dispositifs qui attirent les moustiques femelles adultes en période de ponte, grâce à leur attirance de l'eau souillé et éliminent leurs larves :
Le premier dispositif est composé d'un récipient rempli d'eau stagnante; de cuve avec plusieurs niveaux de vidange; de flotteur filtre/barrière anti-moustiques, bouchon; d'une partie permettant aux moustiques de pondre leurs œufs mais ne les laissant pas s'échapper une fois le cycle de développement au stade adulte achevé. Il peut y avoir des variantes de ce dispositif pour le transformer en coupelle de pot de fleur ou de s'adapter au pot de fleur.
Le Second dispositif est composé d'un récipient rempli d'eau stagnante, équipé d'un système qui fait un mouvement de balancier, qui exécute des cycles réguliers(en heure) de mouvement de bas en haut dans le récipient; de cuve mobile équipée de barrière/filtre anti-moustiques, permettant la ponte des œufs, mais ne leurs laissant pas le temps de ce développer jusqu'au stade adulte, en les exposant à l'air libre, pendant chaque cycle. Il peut y avoir des variantes de ce dispositif, avec un système électrisant et chauffant.
Il peut y avoir des variantes de ces dispositifs, avec l'ajout d'un boitier électronique alimenter par des panneaux photovoltaïque ou d'éolienne hélicoïdale pour recharger des accus qui fournissent à la résistance chauffante, à la résistance électrique (immergés dans l'eau) et du balancier, l'énergie nécessaire à leur fonctionnement.

Les grandes caractéristiques de votre produit: 

- Pratique.
- Léger.
- Gain de temps.
- Écologique (réduction des produits phytosanitaire, plus besoin de javel ou autre dans les coupelles).
- Adaptable.

Fichier attachéTaille
Balancier 01.png820.18 Ko
Balancier 02.png739.87 Ko
Balancier 04.png529.11 Ko
pot 03.png266.67 Ko
pot 01.png225.3 Ko
pot 02.png297.82 Ko
RecAntMous 01.jpg183.79 Ko
pot 04.png229.5 Ko
Etape: 
Phase 1: Idée Validée

Commentaires

Bonjour, Je trouve l'idée de

Bonjour,

Je trouve l'idée de balance élégante.
Globalement, je pense que ce dispositif doit être très économe en énergie. Donc chauffer l'eau, voire la bouillir ne me semble pas une solution adaptée. Je suis bien plus intéressé par l'idée du balancier qui met au sec les oeufs afin de les éliminer ou bien le principe d'un grille électrifiée qui va "griller" les oeufs en fonctionnant quelques secondes par jour, à la manière des raquettes électrique anti-moustique.

Je suis d'accord avec Izaweb sur le principe du pot de fleur, cela apportait beaucoup selon moi. L'apport esthétique est évident mais cela permettait aussi de donner une bonne raison renouveler l'eau (qui était progressivement absorbée par la plante), et donc d'éviter d'avoir une eau croupie dans la maison.
Pour rester dans ce principe, je propose d'utiliser des variétés bambous ou des roseaux qui supportent d'être plongés dans l'eau en permanence et surtout qui nettoient naturellement l'eau dans laquelle ils se trouvent.
En bref, on y trouverait 3 intérêts:
- purification naturelle de l'eau stagnante
- avantage esthétique
- renouvellement limité de l'eau (contrairement au pot de fleur qu'il faut réapprovisionner régulièrement)

Je vote +1 pour cette idée.
Bon courage pour la suite.

Bonjour, Merci pour votre

Bonjour,
Merci pour votre message et votre vote.
Le chauffage de l'eau c'est pour mettre l'eau à la bonne température(genre chauffage d'aquarium) pour attirer le moustique à pondre dans le dispositif et pas dans la nature, car les larves de moustique pour ce développer ont besoin d'une certaine température sinon le moustique pond dans un endroit ou elles seront immergées pendant les périodes ou il pleut plus par exemple. Leur portée d'environ 200 œufs avec une viabilité de 5 à 10 ans force l'admiration, mais fait peur, car j'espère me tromper mais des foyers de différentes maladies peuvent resurgir pendant cette période.
http://vigilance-moustiques.com/moustiques-en-france/moustiques-communs-...
L'électrification des grilles peut être une option, mon objectif c'était plutôt dans le récipient pendant le laps de temps ou le balancier serait en équilibre(les cuves et grilles hors de l'eau) pour éviter d'électrifier les autres insectes(abeilles, libellules, ...) voir les oiseaux, chats qui pourraient venir boire l'eau.
Dans cette idée on pourrait ajouter d'autres grilles sur la partie haute des cuves, ne laissant passer que les moustiques(mailles de la grille plus grosse) et mettre l'électrification sur les grilles bases des cuves.

Bonjour, J'avais déjà voté

Bonjour,
J'avais déjà voté pour votre première idée qui avait séduit l'entreprise ANVI
http://lafabriqueainnovations.com/idee/recipient-attire-moustiques
Vous a t'on demandé de revoir votre copie ?

Je trouvais très intéressante l'idée de la coupelle du pot de fleur.

Maintenant je trouve pertinent le fait de chauffer l'eau par cycle (surtout si on a des cellules photovoltaïques). A quelle température meurent les larves ?

En tout cas, celui ou "celle" qui trouvera la solution gagnera le jackpot !!!!
Cela fait vraiment peur toutes ces maladies véhiculées par ces sales bestioles même si elles doivent avoir une utilité (reste à déterminer laquelle !).

Bonne chance.

Isabelle

Bonsoir, Merci de votre

Bonsoir,
Merci de votre soutien.
On ne m'a rien demandé, je n'ai pas plus de renseignement que sur http://lafabriqueainnovations.com/blog/les-resultats-de-notre-selection-... (je ne savais même pas que c'était cette entreprise qui était intéressé par mon projet. Je pourrai savoir comment vous le saviez?)
J'ai décidé de réaliser un autre dispositif anti-moustique(le balancier) et d'inclure mon ancien projet en pack et de le peaufiner car certaines personnes de mon entourage ne comprenaient pas son fonctionnement.
Je ne sais pas à quelle température elles meurent. Le chauffage de l'eau c'était pour que la température de l'eau sois adéquate à la ponte, car oui ces bestioles on une température "idéal" pour ce développer, mais bonne idée aussi pour les bouillir. C'est la résistance électrique qui devrai les griller.
Je suis entièrement d'accord avec vous ces maladies font peur, moi j'ai une peur de la dernière que j'ai entendu parler, le ZIKA, les complications chez les femmes enceintes et les bébés, ça fait froid dans le dos. Heureusement qu'on n'a pas ça chez nous du moins pas encore, mais vu le déplacement des biens et personnes c'est plutôt une question de "quand".
Pour leur utilité elles font partie de la chaîne alimentaire, elles nourrissent les araignées, les oiseaux. Leurs larves des poissons, d'insectes qui eux mêmes nourrissent de plus gros animaux, nous y compris. Les mâles pollinisent certaines fleurs. Mais le ration effets secondaires et bienfait ne fait pas pencher la balance en sa faveur.
http://www.francetvinfo.fr/decouverte/vacances/qui-dit-ete-dit-moustique...
Tout ça pour dire qu'on ne peut qu'essayer de contrôler sa prolifération et espérer que de nouvelles maladies plus grave n’apparaissent pas.

Pour ce qui est de la société

Pour ce qui est de la société ANVI c'était juste une supposition de ma part, cette société semble travailler sur plusieurs projets de la FAI (je n'ai aucune information sur le sujet).

Pour ce qui est du ZIKA, il pourrait bien se propager par le biais des moustiques tigres qui infestent le sud de la France...

http://www.lemonde.fr/sante/article/2015/08/10/mise-en-garde-contre-l-ar...

J'espère que vous allez nous trouver la solution :) les moustiques m'adorent et moi je les déteste !

Isabelle

D'accord je pensais avoir

D'accord je pensais avoir louper une news ou mail perso, ça me rassure dans un sens ou pas ;)
Pour une fois que ce n'est pas nous (je suis de la Réunion) qui l'attrapons en premier. Blague idiote à part, j'espère me tromper mais la France est en hiver en ce moment donc c'est quelques cas importés, mais quand l'été arrivera les personnes infectées ne vont-ils pas contaminées les moustiques qui vont les piquer et ainsi de suite? Car si cette maladie peut ce propager ainsi c'est qu'il est déjà trop tard. Ou j'ai bien compris l'article "On en comptait une vingtaine en juin, pour la plupart situés dans le sud-est et le sud-ouest de la France, à l’exception du Rhône, de l’Isère et de la Saône-et-Loire" donc qu'il était déjà présent et là ça veut dire que c'est vraiment mal barré pour le contenir, du moins dans le sud.
Pour la solution ultime c'est de créer via la génétique, genre un champignon/parasite qui l'attaque directement, en espérant qu'il n'y ai pas d'effets secondaires pour les autres espèces, donc ce ne sera pas de moi la solution :)
Je pourrai vous dire d'utiliser des sprays anti-moustiques, mais j'étais entrain de m'asperger d'un que je venais d'acheter, que voilà pas qu'une de ces charmante demoiselle attirée par ce doux parfum, me fait de l’œil donc pas une pas deux, je l'ai enlacé dans mes mains et déposer ce "spray" de M...e dans un coin. Donc le conseil, celui que j'utilise au quotidien, la moustiquaire et si vous voyagez de le mettre dans vos bagages et de mettre des vêtements qui couvre le plus possible le corps, manche longue obligatoire :)

X
Renseignez votre nom d'utilisateur ou votre e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
CAPTCHA
( Mesure anti-SPAM )
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
En cours de chargement