Accessoire d’aide à l’avancement d’un fauteuil roulant manuel (BraFor)

Points: 4

C’est un accessoire qui peut être monté (ou démonté) rapidement;il ne nécessite aucune modification ou adaptation du fauteuil...

Le problème à résoudre: 

Une grande majorité des fauteuils roulants sont des fauteuils manuels ; si ce type de fauteuil permet de garder un minimum d’activité physique, leur propulsion est parfois difficile et nécessite des efforts physiques parfois harassants, particulièrement pour les personnes âgées ou fragiles ; de plus, une majorité de personnes concernées développent à la longue des troubles musculo-squelettiques (TMS).

Solution Proposée: 

C’est un accessoire (que nous appellerons provisoirement le « BraFor ») qui peut être monté (et démonté) rapidement directement sur la main courante du fauteuil; il exploite le principe du levier, et donc nécessite moins d’effort pour faire avancer le fauteuil, apportant un soulagement à la personne, particulièrement sur les pentes ; lorsqu’on pousse le levier vers l’avant (figure 1), le BraFor est en prise sur la roue main courante, ce qui a pour effet de faire tourner la roue et avancer le fauteuil; lorsqu’on tire le levier vers l’arrière, le BraFor n’est plus en prise sur la roue ; il ramené en arrière en roulant sur la roue grâce à 2 galets. L’avantage principal est qu’il n’y a aucune modification à faire sur le fauteuil : c’est un procédé « Plug&Play » (si l’on peut emprunter ce terme au domaine du numérique).

Les grandes caractéristiques de votre produit: 

Le dessin de la figure 2 montre l’accessoire BraFor monté sans le cache ; le design du cache (figure 3) pourrait se faire ultérieurement. Fonctionnement (figure 4a) : Les galets 4, les étriers 5, l’équerre de propulsion 6 sont montés entre les flasques 1 et 2 à l’aide des boulons 7 et des vis 8 ; les entretoises 9, dans lesquelles passent les boulons et vis, sont intercalées entre les 2 flasques ; les galets 4 peuvent tourner sur la roue grâce à leur axe ; l’équerre 6 peut tourner sur son axe d’un angle de 45° ; lorsque le levier 3 est poussé vers l’avant, la surface 12 va pousser en s’arcboutant sur la main courante, ce qui a pour effet de relever vers le haut tout le corps et donc aussi les étriers 5 qui vont prendre en étau la roue ; celle-ci va avancer sous la poussée du levier. Le levier est démontable (il est vissé dans le cylindre 13 qui est soudé sur l’équerre 6) ; La position de la main sur le levier permet de doser l’effort. Pour monter le BraFor sur la main courante, on le présente un peu incliné et on l’engage sur la main courante, la tirette 10 étant en position haute ; on positionne le tout verticalement et on remet la tirette 10 en position basse pour empêcher le BraFor de se désengager ; les figures de profil 4b et 4c permettent de mieux comprendre le procédé, tous les éléments n’y pas sont figurés. Les dimensions seront calculées en fonction des dimensions des roues Rp, Rmc et de la position de la languette 11, reliant les 2 roues. La taille des BraFor doit être réduite au maximum tout en gardant les caractéristiques nécessaires ; les dessins ne sont pas à l’échelle. Remarque : 2 BraFor sont nécessaires, un droit et un gauche ; pour le gauche, la pièce 6 doit être retournée ; ces accessoires sont destinés à un emploi intensif à l’extérieur, la mobilité normale avec la main courante reste disponible : il suffira de retirer les BraFor. Des améliorations/simplifications pour respecter la condition du prix inférieur à 100 Euros sont possibles

Liste des produits similaires ou concurrents: 

Je n’ai pas trouvé de produit similaire, qui s'adapte sans modification du fauteuil manuel...

Etape: 
Phase 1: Idée Validée
X
Renseignez votre nom d'utilisateur ou votre e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
CAPTCHA
( Mesure anti-SPAM )
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
En cours de chargement